Livre d’or

« Je m’appelle Sandrine Juglair. Je suis circassienne. Je travaille sur un projet depuis quelques temps déjà, pour lequel j’ai dû faire une pause (j’ai beaucoup travaillé pour les autres). J’ai réussi à m’octroyer une dizaine de jours pour moi, mes envies, ma tête, mon corps. J’avais besoin de retrouver mes sensations quant à ce projet et je cherchais un endroit comme Monthelon, accueillant, ouvert à tous les possibles, loin du bruit des villes et propices aux rencontres. » Sandrine Juglair

Écrit pendant

« Comme tous les ans, nous avons vécu une semaine de rencontres entre artistes plasticiennes et de performances intenses et enthousiasmantes, malgré tous les orages et toute cette pluie ! Sur la photo, on peut voir Elke Mark qui chasse la pluie à coups de tuyau d’arrosage. Cela a fonctionné : on a eu une journée de soleil après… » Monica Klingler

Écrit pendant

« Cette résidence nous a permis de rechercher le langage propre de ce spectacle visuel, en combinant des expérimentations de jeu et de matières au plateau. Nous avons ainsi découvert les lignes à suivre pour que notre travail puisse révéler le contenu poétique de la pièce. L’oiseau lumière poursuit son chemin de création, avec en vue en 2015 deux nouvelles étapes de résidence. » L’atelier du vent

Écrit pendant

« Entre recherche historique, écriture, et essais sur le plateau, la résidence au château de Monthelon a dégagé une première étape de travail très intéressante, que le Støken va poursuivre durant cette année. » Støken Teartet’

Écrit pendant

« Je suis venue à Monthelon en cherchant un moment de calme, un endroit où prendre de la distance avec ma vie de danseuse en Allemagne avant de repartir dans le flot des répétitions. Cela a été très inspirant d’être ici avec d’autres artistes en création, et de travailler sur la notion de choix et d’implication dans le travail – qui est très visible à Monthelon. Cela m’a également donné confiance en mon travail et m’a montré l’importance des œuvres pour créer des valeurs fondamentales ». Marion Dieterle

Écrit pendant

« Gaspiller le temps est devenu mon mantra en étant à Monthelon, autoriser mon esprit à vagabonder librement, et lentement, très lentement, enrouler mes pensées dans mon écriture. Évaluer les projets et recherches artistiques des dernières années tout en semant de nouvelles graines pour mon futur projet « Sounds of loss and mourning ». Anika K. Barkan

Écrit pendant

« Cette semaine a marqué un réel tournant dans notre travail artistique et notre évolution intérieure. Nous pensons que les deux vont de paire et nous les avons vécus grâce à la force porteuse de Monthelon et le rayonnement des personnes qui le font exister. Merci. » Leïla Molinet et Fanny Defoort

Écrit pendant