Le château

À propos

Le Château de Monthelon est un lieu dédié à la recherche artistique, enveloppé par un ciel immense et des étendues de verdure.

Il a été fondé en 1989 par Ueli Hirzel, artiste et producteur de cirque contemporain, et Eva Bruderer. Leur volonté de défendre « l’amont de l’amont » dans le processus de création perdure grâce à un collectif d’artistes qui a créé l’association du Château de Monthelon en 2010, pour porter ce projet transdisciplinaire reconnu dans le monde entier.

Le lieu

Le château de Monthelon est une ferme seigneuriale datant en grande partie du XVIIe siècle et dont l’origine remonte au VIIIe siècle.
Il bénéficie d’une situation particulière : juché sur une colline exposée plein sud face aux bocages bourguignons, il est préservé de toute agitation urbaine et des logiques de production.

Son isolement et son panorama favorisent un rapport privilégié au temps, à la nature, au paysage, et constituent un environnement propice à la contemplation ou à l’introspection, à l’inspiration, et donc au travail créatif.

Aujourd’hui, le château de Monthelon est habité par trois familles, avec des artistes permanents qui s’impliquent au quotidien pour faire vivre le lieu.

 

 

Les espaces

L’espace dont dispose le château de Monthelon permet de multiples rencontres : entre artistes, entre les artistes et le paysage, entre les artistes et le territoire, entre les artistes et les habitants.

Les espaces de travail sont constitués de cinq volumes différents. Plus ou moins simples à chauffer, leur utilisation est tributaire de la saison.

Les espaces extérieurs peuvent également accueillir des structures mobiles (chapiteaux, portiques, etc.).

La cuisine est au centre du bâtiment. Très bien équipée, elle est vaste et conviviale.

La bibliothèque est un lieu d’inspiration où l’on peut consulter des livres qui ont influencé les artistes venus en résidence dans le passé. C’est une manière pour nous de garder en archive une empreinte de chacun et d’offrir la possibilité de s’inspirer mutuellement. Voir les livres

Les activités

Les résidences artistiques

Entre les murs protecteurs du château et la liberté que donne ses environs, les artistes sont invités à se rencontrer eux-mêmes, pour se recréer artistiquement et faire naître de nouveaux projets.
Environ 150 artistes sont accueillis chaque année pour un temps donné (de 10 jours à plusieurs mois), autour d’un projet ou selon un besoin, pour se permettre de se perdre et se retrouver, pour se confronter à l’inconnu avec toute l’exigence que cela implique.

Comment faire une demande de résidence ?

Les évènements publics

Les sorties de résidence

Lorsque l’avancement du travail le permet, des temps de présentation publique des travaux en cours sont organisés.
Il s’agit d’une forme d’échange entre l’artiste et le public, où les spectateurs sont invités à partager spontanément leurs avis, leurs impressions, leurs idées, pour nourrir le travail de l’artiste et prendre conscience de la vraie valeur de leur présence.

Les Rencontres de Monthelon

Cet événement estival de trois jours a lieu chaque été depuis 2005 et accueille environ 1000 personnes pour des “Rencontres” avec les artistes de l’association et des artistes venus en résidence au cours de l’année précédente.
À cette occasion, le public découvre des spectacles, mais aussi des performances, des installations, des improvisations, dans un cadre convivial avec buvette et restauration.
Chaque année, l’association ré-invente ses Rencontres.

Voir les précédentes éditions des Rencontres de Monthelon

L’action culturelle sur le territoire

Le château de Monthelon développe des partenariats pour mettre en avant les fonctions sociales de la culture, avec les habitants du territoire et les enfants, les personnes âgées, les personnes malades, les personnes en situation de handicap, ou même les personnes détenues.

Voir les actions culturelles

La coopération internationale

Le château de Monthelon accueille plus de 40% d’artistes étrangers chaque année et de nombreux liens informels existent à travers le monde. Pour développer ces liens, des partenariats institutionnels sont créés.

Au Chili : La région du Maule et l’école de cirque Pala Espacio Creativo de Linarès
Au Danemark : Le Aarhus Filmværksted, fondation qui soutient le cinéma indépendant