Livre d’or

« Merci de nous avoir permis une escapade au milieu des cris, pour n’avoir rien d’autre à faire que travailler, s’engouffrer dans le vide pour mieux créer! » Les GüMs

Écrit pendant

« Il y a une très bonne atmosphère, un bel environnement et une nature apaisante. C’est un lieu très inspirant pour créer. Et il était très bénéfique d’avoir un cours de yoga chaque matin. » Laura Pietiläinen

Écrit pendant

« J’apprécie énormément mes séjours ici. Qualité et tranquillité de l’accueil. » Sylvie Groschatau Phillips

Écrit pendant

« Piano superbe. Soleil, paysage, tranquillité pour le travail. » Dany et Jacques

Écrit pendant

« Monthelon est un grand espace de liberté. » Jeanne Laurent

Écrit pendant

« Monthelon est le lieu idéal pour la réflexion et le redémarrage d’énergies créatives. La mise en route ou le perfectionnement de projets artistiques : Solitude, rencontres, silence, frénésie créative. » Carmen Blanco Principal

Écrit pendant

« J’ai découvert aussi le Yoga (merci Ayin) et les odeurs. J’ai eu la chance de monter à cheval un matin brumeux à 7h30, ce qui m’a rempli de joie. J’ai pu partager mon travail en fin de résidence dans une atmosphère bienveillante, émouvante et les discussions ont été riches par la suite. J’ai réussi à travailler pour moi, et non pour les autres. »
Lucile Charnier

Écrit pendant

« Ici, mon travail est devenu riche, tellement riche et précieux pour moi en tant qu’artiste. Cela grâce au silence et la solitude que l’on trouve ici, faire le feu, aller chercher du bois, la séance de yoga du matin avec Ayin ou Ueli, les longues balades, travailler dans la grande salle, jouer du piano, même faire le ménage du samedi matin… les occasions sont nombreuses pour prendre le temps d’écouter, vivre cette vie magnifique… » Aedín Walsh

Écrit pendant

« Le Château en janvier, comment ça se fait qu’on a eu des si beaux jours de soleil? On aurait dit Marseille, sans la pollution, l’agression et les cacas de chien au trottoir… Accueil chaque jour par le poêle à bois rougeoyant, cours de yoga avec Ayin, quel luxe, quel essentiel absolu. » Daniel Gulko

Écrit pendant